Le cannabis, ça deprime !

A l'heure où l'on se pose de nombreuses questions sur la dépénalisation du cannabis, une étude montre que sa consommation multiplie par 4 le risque de développer des symptômes dépressifs.

Si l'on reconnaît des vertus thérapeutiques au cannabis, ces effets indésirables ne sont pas pour autant négligeables. En effet, son abus accentuerait la dépression.

Près de 2.000 volontaires ont participé à cette étude débutée en 1980. Les auteurs ont tenté de mettre en relation divers troubles psychiatriques et une éventuelle consommation de cannabis. Ils observent ainsi qu'une utilisation régulière et à doses conséquentes de cette drogue entraîne un risque accru de symptômes dépressifs. Le risque de leur apparition est multiplié par un facteur 4. Les consommateurs abusifs de cannabis sont plus fréquemment victimes d'idées suicidaires.
Le cannabis est donc une drogue qui prédispose fortement aux troubles dépressifs. Reste à déterminer les caractéristiques individuelles qui peuvent favoriser la dépression.
En attendant, le cannabis présente bien des effets néfastes pour la santé.

Dr Isabelle Eustache, source





LIVRES DE PREVENTION :










depuis 2002...
© Kinouprod.com // contact
RĂ©alisation pessah.net